La cuma réunit efficacité, disponibilité, diversité et tarif

Toutes les actualités
Article Entrais visuel
C’est la saison! La cuma d’accueil du prochain Mecasol sort sa panoplie de semoirs monograines. Celle-ci continue de s’enrichir. Car l’activité de la coopérative est importante, aussi par sa diversité.

Le nouveau semoir monograine Kverneland se déplie sur huit rangs. C’était déjà l’envergure du matériel que la cuma des Moulins du Lay avait acheté il y huit ans. Elle vient donc d’opérer le renouvellement de son semoir monograine, avec une nouvelle version de l’outil 8 rangs semi traîné. Le débit de chantier est très intéressant: 3ha/h en moyenne. Au-delà, le groupe recherche la précision du semis. Cette attente se traduit concrètement à travers les entrainements électriques indépendants, la coupure de tronçon, ou encore le bon rappui de la ligne de semis.


De quatre à huit rangs à la cuma des Moulins du Lay

Grâce à leur par des trois semoirs, les adhérents de l’activité couvrent parfaitement leur besoin de 500ha/an. Ils disposent de deux modèles huit rangs et un six rangs. Ils accèdent en même temps à un tarif raisonnable de 15€/ha pour le semoir. La cuma vendéenne propose aussi la traction. Le 100ch à la norme Isobus et avec autoguidage est en effet disponible, pour 16€/h.

Enfin, la cuma des Moulins du Lay dispose aussi d’une équipe de chauffeurs. Ainsi, les producteurs ont la possibilité de solliciter une prestation complète pour leur semis du maïs. La cuma facture la conduite 20€/h.

En parallèle, un groupe d’adhérents en agriculture de conservation a lancé une activité strip-till. Voilà sept ans qu’ils sèment leurs maïs en travaillant uniquement la ligne de semis. Ils opèrent sur quatre rangs avec leur outil de marque Sly, puis sèment avec semoir John Deere du même format. Ils peuvent donc semer leur maïs en seulement deux passages. Ceci contre une facture de 38€/ha, puisque la cuma facture le strip-till 25€ et le semoir 13€.

Un groupe sème en strip-till pour 38€/ha d’outils

L’activité de semis est donc particulièrement développée à la cuma les Moulins du Lay. Elle sera un support de l’atelier semis et implantation du prochain Mecasol, le 21 septembre, à Saint-Martin-des-Noyers. Le matériel met en effet en place les différentes parcelles d’essais. Il sera également en exposition le jour du salon.

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Le 21 septembre prochain, la cuma les Moulins du Lay à Saint martin des Noyers accueillera le MécaSol, l'événement du réseau cuma Ouest

Lire la suite de l'article

Le MécaSol s'implante dans le paysage

Lire la suite de l'article

Voilà le contenu du programme MécaSol 2022 qui se tiendra cette année en Vendée

Lire la suite de l'article