Vienne 2019

Silence, ça pousse..

J-16 avant l'ouverture du salon
Le salon Mécasol ouvre ses portes dans 16 jours, l'occasion de faire le point sur les couverts et les exposants.  63 exposants sont aujourd'hui présents sur le salon. Mais...ce n'est bien évidemment pas le chiffre définitif !  Concernant les couverts, l'irrigation à permis aux couverts de se développer malgré la secheresse persistante et un sol sec.  Rassurez vous cher visiteurs, il y aura beaucoup de choses à voir et pourquoi pas, à découvrir.  Alors....à bientôt ! 

Les premiers couverts sont levés !

Les premiers couverts du salon Mécasol 2019 montre leur bout du nez.
C'est fait ! Un pas de plus dans la réalisation de notre salon Mécasol Couverts Végétaux.  Le couvert végétal, formant une bande tout au long de la route, a été choisi pour créer une "barrière végétale" afin de ne pas accéder au salon de n'importe quel endroit.  Il s'agit d'un Sorgho / Tournesol qui, avec sa hauteur, fera un excellent rempart et c'est Jouffray-Drillaud, semencier dont le siège se situe à Cissé (86), qui fournit les graines via un partenariat local.  Merci à eux et rendez-vous en Septembre! 

VIENNE: «MÉCA» EVÈNEMENT EN 2019 AUTOUR DES COUVERTS VÉGÉTAUX

La Vienne accueillera le 26 septembre 2019, un salon centré sur les couverts végétaux. Tout le réseau cuma est à la manœuvre.
C’est sur la commune de St Julien-l’Ars à l’est de Poitiers, que les organisateurs du prochain MécaEvènement, programmé le 26 septembre 2019, ont jeté leur dévolu. Sur une vaste parcelle d’une vingtaine d’hectares, sera implantée une gamme complète de couverts végétaux. Emmenée par l’association Entraide Poitou-Charentes, l’équipe organisatrice composée par les trois fédérations de cuma du Poitou-Charentes, a choisi en effet d’axer le contenu de cette manifestation régionale sur ce type de cultures intermédiaires. L’ambition est d’apporter lors de cette journée tous les éléments techniques...

Enlever le couvert

Tôt ou tard, le couvert végétal implanté par l’exploitant devra être détruit. Mais cela ne peut se faire n’importe comment. Quelques repères de Damien Brun, d’Arvalis – Institut du Végétal, présentés à l’AG de la fdcuma de la Vienne, le 17 janvier.
En matière de destruction de couvert végétal, le choix des armes est très ouvert. Damien Brun d’Arvalis – Institut du Végétal en a dressé la liste à Nieuil-l’Espoir, le 17 janvier lors de l’assemblée générale de la fdcuma de la Vienne. La démarche de destruction doit prendre en compte plusieurs données:  calendrier réglementaire, type d’espèces, type de sol, matériel disponible, temps disponible, sensibilité au gel…   L’ARME DU GLYPHOSATE   Damien Brun est longuement intervenu sur les techniques alternatives au glyphosate. Même si aujourd’hui, la destruction...
S'abonner à Vienne 2019

Partenaires