Agroéquipement et Environnement

Place aux semis !

Les premiers semis ont commencé.
De puis le début de semaine, tout le monde s'affaire dans la parcelle qui servira pour le salon Mécasol.  En effet, malgré les températures elevées et la secheresse que traverse le département de la Vienne, les premiers semis ont été réalisés recemment.  Deux semoirs ont été utilisés en même temps lors de cette journée. Un John-Deere 750A (semoir direct à disques) et un Horsch (semoir direct à dents). Cela permettra de comparer, ou non, la différence de levée des couverts végétaux jusqu'à leur destruction, par les machines qui particperont au RAID destruction lors de la...

Les premiers couverts sont levés !

Les premiers couverts du salon Mécasol 2019 montre leur bout du nez.
C'est fait ! Un pas de plus dans la réalisation de notre salon Mécasol Couverts Végétaux.  Le couvert végétal, formant une bande tout au long de la route, a été choisi pour créer une "barrière végétale" afin de ne pas accéder au salon de n'importe quel endroit.  Il s'agit d'un Sorgho / Tournesol qui, avec sa hauteur, fera un excellent rempart et c'est Jouffray-Drillaud, semencier dont le siège se situe à Cissé (86), qui fournit les graines via un partenariat local.  Merci à eux et rendez-vous en Septembre! 

VIENNE: «MÉCA» EVÈNEMENT EN 2019 AUTOUR DES COUVERTS VÉGÉTAUX

La Vienne accueillera le 26 septembre 2019, un salon centré sur les couverts végétaux. Tout le réseau cuma est à la manœuvre.
C’est sur la commune de St Julien-l’Ars à l’est de Poitiers, que les organisateurs du prochain MécaEvènement, programmé le 26 septembre 2019, ont jeté leur dévolu. Sur une vaste parcelle d’une vingtaine d’hectares, sera implantée une gamme complète de couverts végétaux. Emmenée par l’association Entraide Poitou-Charentes, l’équipe organisatrice composée par les trois fédérations de cuma du Poitou-Charentes, a choisi en effet d’axer le contenu de cette manifestation régionale sur ce type de cultures intermédiaires. L’ambition est d’apporter lors de cette journée tous les éléments techniques...

Enlever le couvert

Tôt ou tard, le couvert végétal implanté par l’exploitant devra être détruit. Mais cela ne peut se faire n’importe comment. Quelques repères de Damien Brun, d’Arvalis – Institut du Végétal, présentés à l’AG de la fdcuma de la Vienne, le 17 janvier.
En matière de destruction de couvert végétal, le choix des armes est très ouvert. Damien Brun d’Arvalis – Institut du Végétal en a dressé la liste à Nieuil-l’Espoir, le 17 janvier lors de l’assemblée générale de la fdcuma de la Vienne. La démarche de destruction doit prendre en compte plusieurs données:  calendrier réglementaire, type d’espèces, type de sol, matériel disponible, temps disponible, sensibilité au gel…   L’ARME DU GLYPHOSATE   Damien Brun est longuement intervenu sur les techniques alternatives au glyphosate. Même si aujourd’hui, la destruction...

Focus n°2 : l'atelier "Choix et gestion des couverts végétaux"

Le couvert végétal est le point d'orgue de la directive nitrate pour limiter les effets de lessivage de l'azote entre 2 cultures. Mais aujourd'hui, certains agriculteurs et agronomes ont développé les utilisations des couverts ainsi que leur efficacité pour les inclure dans leurs itinéraires culturales.
Quel couvert pour quel résultat ? La conduite d'un couvert végétal passe par plusieurs points : conditions pédoclimatiques de la parcelle, choix des espèces, durée du couvert, matériels d'implantation disponible et choix de sa destruction. Les conditions pédoclimatiques Elles sont propres à chaque parcelle et au climat de l'année. C'est pourquoi il est essentiel de connaitre son sol pour estimer au mieux ces réserves utiles. Il faudra semer le couvert le plut tôt après...

Focus : l'atelier "Connaitre son sol"

La connaissance de son sol est primordiale pour mettre en place une conduite culturale efficace. Cela permet d'appréhender le comportement du sol face au climat et d'anticiper les résultats économiques selon la culture implantée. C'est pourquoi nous avons décidé de faire intervenir Konrad Schreiber, agronome et chef de projet à l'IAD (Institut de l'Agriculture Durable).
LE sol au centre des débats Le sol est le point principal pour un agriculteur. Il va conditionner le potentiel de rendement, les dates d'interventions, les cultures à implanter et la politique d'investissement sur la ferme. Il faut donc intervenir avec les bons outils et au bon moment, sinon les conséquences peuvent s'étaler sur plusieurs années. Sur cet atelier vous verrez les critères important à la bonne santé du sol, les moyens pour améliorer ces capacités et les pistes pour résoudre certains...

Qu’est qu’un mécaévènement ?

Les journées Méca sont bâties sur le même principe : le matin des ateliers techniques abordent les problématiques locales où les agriculteurs, les experts,… échangent, témoignent.
Puis en fin de matinée, commencent les démonstrations de machines. Ce déploiement de machines est l’occasion pour le public de voir du matériel, toujours plus performant, d’apprécier des techniques de plus en plus pointues. Avant de défiler, les machines sont présentées et commentées sur un podium par des experts, des constructeurs…. L’après-midi, un forum débat, est organisé et animé par Entraid’. Différents spécialistes interviennent, complétant ainsi les témoignages de terrain. Les Chambres d’Agriculture, Arvalis, l’INRA…apportent régulièrement leur expertise auprès du réseau cuma...

Pages

S'abonner à Agroéquipement et Environnement

Partenaires